fbpx

VendrediX Invalides

FluctuART: Centre d’ART Urbain
Drink, Eat, Dance and Art
Vendredi 31 Janvier 2020
19h00-2h00

VendrediX revient au FluctuART, proche des Invalides, pour une soirée apéro exceptionnelle parmi des œuvres d’arts:

  • De 19h00 à 2h00
  • Entrée gratuite pour la soirée et l’exposition
  • Visite guidée gratuite, de 19h à 21h, de l’exposition en l’honneur  de Léonard De Vinci: VENI, VIDI, VINCI, L’ART URBAIN FACE AU GÉNIE (derniers jours pour cette expo)
  • Restauration sur place, frais, goûtu et healthy, de la bonne street food dans un bento ou en planche à partager
  • Grande terrasse chauffée avec vue sur la Tour Eiffel, le grand Palais, le pont Alexandre III
  • Aux platines: Yann T

Le Centre d’Art Culturel flottant, le FluctuART, sur trois niveaux (un bar/club, une cave d’exposition, une terrasse abritée et chauffée) se situe en plein centre de Paris entre les Invalides, la Tour Eiffel, le grand Palais et le pont Alexandre III. Plus d’infos sur le lieu FluctuART: https://fluctuart.fr/

L’exposition

VENI, VIDI, VINCI, L’ART URBAIN FACE AU GÉNIE

A l’occasion des 500 ans de la disparition de Léonard de Vinci, 20 artistes internationaux issus de l’art urbain lui rendent hommage à travers un line up exceptionnel réuni pour cette occasion :

ANDREA RAVO MATTONI • BLUB • BOM.K • CLET • FAITH 47 • JULIO AYANA CABANDING  • LEK & SOWAT • LOGAN HICKS • MADAME • NICK WALKER • OKUDA • OZMO • PANG • SPEEDY GRAPHITO • SWOON • SYLVAIN RISTORI • VLP • YZ • ZEVS • 13 BIS

Les photos

L’adresse

ADRESSE

Pont des Invalides, 2 port du Gros Caillou – 75007 Paris

MÉTRO – RER

  • INVALIDES (LIGNES 8 ET 13, RER C)
  • CHAMPS-ÉLYSÉES CLEMENCEAU (LIGNES M1 ET M13)
  • FRANKLIN D. ROOSEVELT (LIGNES M1 ET M9)

La Presse en parle

TV5 Monde

Léonard de Vinci est un génie de la peinture qui a toujours été copié, détourné ou imité. Aujourd’hui, c’est au tour des artistes de rues de revisiter les œuvres de Léonard de Vinci. Une exposition. « Veni Vidi Vinci » est à découvrir à la péniche Fluctuart à Paris jusqu’au 19 avril prochain.

France Info Culture

Fluctuart: le premier musée parisien dédié au street art s’amarre sur la Seine

Le street art s’amarre en bord de Seine avec le premier centre d’art urbain flottant au monde où se côtoient les plus grands noms, de Banksy à Vhils en passant par JR, Keith Haring ou Speedy Graphito. La péniche Fluctuart ouvre ses portes aujourd’hui avec l’ambition de faire découvrir le street art au plus grand nombre. Un musée inédit ouvert tous les jours de midi à minuit et accessible gratuitement.

Un Monde d’Aventure

Visite de Fluctuart à Paris, le premier centre d’art urbain flottant au monde

Le street art est né de 2 courants : le graffiti né dans les années 1970 à Philadelphie et le street art figuratif né en France. Cette exposition permet à la fois de prendre conscience de la diversité d’approches des street artistes, qui peuvent traduire à la fois leur humour ou leur engagement artistique et politique, et sont le plus souvent influencés pour leur milieu urbain. Nous pouvons bien observer dans certaines œuvres l’influence initiale des grapheurs.

Connaissance des Arts

Léonard de Vinci version Art urbain s’expose sur la péniche Fluctuart

À l’occasion des 500 ans de la disparition de Léonard de Vinci et de l’exposition événement que lui consacre le Louvre, 20 artistes urbains internationaux rendent hommage au peintre florentin dans l’exposition « Veni, Vivi, Vinci, l’art urbain face au génie » du centre d’Art urbain à Paris.

Arts in The City

L’art urbain face au génie de Leonardo da Vinci

Vous aimez Léonard de Vinci mais vous trouvez la Joconde et L’homme de Vitruve vus et revus ? Cette exposition vous propose de rendre hommage au maître de la Renaissance dans une programmation qui sort des sentiers battus. Vingt artistes urbains internationaux vous proposent de redécouvrir ce génie en tant qu’homme d’esprit, artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste et surtout peintre. Au travers d’installations monumentales, de toiles ou encore de collages, vous ne verrez pas seulement ici un clin d’œil collectif à De Vinci, mais une réappropriation de ses innombrables talents.